Mémoriser mon compte

Contactez-nous pour plus d’informations

Revue Horizons publics N°9

>> VERSION INTERACTIVE

La masse salariale des collectivités locales : talon d’Achille de la fonction publique ? C’est en tout cas l’idée défendue par George Tron, ex Secrétaire d’Etat chargé de la Fonction Publique, qui dénonce « une envolée totale des emplois dans les collectivités locales ». Entre 1998 et 2008, la masse salariale des collectivités aurait augmenté de 70 %, avec quelque 440 000 agents recrutés. L’Etat, qui réduit largement ses effectifs, souhaite donc inciter les collectivités locales à participer à « l’effort collectif ».

Pourtant, en théorie, le principe de libre administration des collectivités territoriales ne permet pas à l’Etat de s’ingérer dans la gestion des échelons territoriaux. Mais dans les faits, le gel de ses dotations s’avère un moyen détourné de récompenser les bons et les mauvais élèves, en matière de gestion.

Dans un climat de défiance entre les collectivités territoriales et l’Etat, le protocole d’accord sur les non titulaires, signé par le Secrétaire d’Etat et quelques organisations syndicales, constitue donc une éclaircie bienvenue. En attendant les précisions de la loi prévue à l’automne 2011, l’objectif affiché est de mettre un frein à la précarité dans la fonction publique en transformant les quelques dizaines de milliers de CDD en emplois à durée indéterminée.

 

Imprimer
Vignette wattimpact.com