Mémoriser mon compte

Contactez-nous pour plus d’informations

Revue Horizons santé

>> VERSION INTERACTIVE

Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a signé un accord-cadre « historique ». Le 23 janvier 2012, une issue a enfin été trouvée aux quelque 2 millions de RTT accumulées par les praticiens hospitaliers depuis 2002. Désormais, les 40 000 médecins hospitaliers auront le choix : se faire payer les RTT stockés jusqu’au 31 décembre 2011, dans la limite de 80, les convertir en points de retraite, ou les apurer en jours de congés. Ces propositions pourront être assemblées. Les établissements de santé devront puiser dans leurs propres deniers pour financer les options sélectionnées, aucune enveloppe du gouvernement n’étant prévue. En effet, les hôpitaux sont censés avoir provisionné les sommes nécessaires. Le coût total de cet accord est évalué à 600 millions d’euros sur 4 ans. Toutefois, ce dispositif ne concerne pas les autres catégories de personnel hospitalier, telles que les infirmières, les aides-soignantes, les cadres supérieurs et les directeurs d’hôpital, pourtant confrontés à l’apurement des RTT.

Imprimer
Vignette wattimpact.com